mardi 10 mars 2015

L'actualité de la Fabrick - Millau




Le collectif Art-en-ciel est en résidence du 12 au 15 Avril 2015 atour d'un texte de Maurice Maëterlinck

«  Art-en-Ciel nous unit, nous voulions unir l'Art et le Ciel.
 L'Oiseau Bleu de Maurice Maëterlinck, ce conte philosophique pour enfant donnant vie à une quête du Bonheur, s'est imposé à nous.
Nous souhaitons exploiter toutes nos compétences de musiciens, de metteurs en scène, de comédiens, de scénographes pour créer un spectacle coloré et musical à destination des enfants.
 Transportée par un carrousel, véritable manège enchanté et fantasmagorique, Tyltyl partira à la recherche de l'oiseau bleu, symbole du Bonheur. »

Le mercredi 15 Avril à 10H30
Rencontre et répétition ouvertes au tout public ainsi qu’aux centres de loisirs .
(Se renseigner auprès de Cécile Flahaut  : 067790221)

_________________________________________ ! _______________________________________



« LES JUSTES »
D’Albert Camus

DIMANCHE 5 AVRIL 

A 18H30
Au Couvent de Veyreau (12)




Réservations conseillées au 06 62 18 26 40
(jauge limitée)
Afin de terminer la soirée en toute convivialité (apéro-dinatoire), pensez à apporter une petite collation qui sera partagée à l’issue du spectacle.

JEUDI 9 AVRIL A 15H30 et 20H30
Au Caveau – Saint-Affrique (12)
Réservations conseillées au 05 65 61 08 96
(jauge limitée)

LES LUNDI 13 ET MARDI 14 AVRIL
A la Fabrique – Scène conventionnée de Guéret (23)


"Ne pleurez pas. Non, ne pleurez pas ! Vous voyez bien que c'est le jour de la justification. Quelque chose s'élève à cette heure qui est notre témoignage à nous autres révoltés: Yanek n'est plus un meurtrier. Un bruit terrible! Il a suffi d'un bruit terrible et le voilà retourné à la joie de l'enfance."

La Cie Création Ephémère fait résonner de façon intime les mots de Camus. Cette pièce, écrite en 1949 et inspirée de faits historiques, porte le public vers une réflexion autour de l'engagement et la fidélité de l'homme envers ses idées...Camus poursuit une réflexion sur la question de la violence qui s’impose à lui en termes de conscience intellectuelle et morale.

Adaptation et mise en scène de Philippe Flahaut.
Avec : Florence Hugot, Marie des Neiges Flahaut, Kevin Perez, Serge Roussel, Jean-Pierre Escalles, Vincent Dubus et Steve  Canillac. Joutes scénographiques : Jean-Paul Delaitte / François Tomsu

En savoir plus sur le site de la Compagnie...

_________________________________________ ! _______________________________________


Lecture et musique électroacoustique
"Le bleu du ciel" - "Madame Edwarda" 
Extraits des oeuvres de Georges Bataille.

Avec Michel Génniaux (lecture) & Vincent Dubus (Musique "live" et tableaux sonores).
Durée env. 1h30

(Attention certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes.)

MARDI 28 AVRIL - 20h30
au théâtre de la "Fabrick" à Millau
(Réservations et renseignements au 05 65 61 08 96)

JEUDI 30 AVRIL - 20h30
à la "Menuiserie" à Rodez 
(Réservations et renseignements au 05 65 68 50 02)

Georges Bataille, né le 10 septembre 1897 à Billom (Puy-de-Dôme), mort le 9 juillet 1962 à Paris, est un écrivain français. Multiforme, son œuvre s'aventure à la fois dans les champs de la littérature, l'anthropologie, la philosophie, l'économie, la sociologie et l'histoire de l'art. Érotisme et transgression sont les deux termes les plus communément attachés à son nom. Il est également connu sous les pseudonymes de Lord Auch, Pierre Angélique, Louis Trente et Dianus.

Pour cet écrivain chez qui la littérature prend le relais de la religion après la mort de Dieu, l’érotisme partage l’efficace du sacré et ouvre les précipices de la transgression. Bataille veut écrire et donner à lire la fièvre à laquelle on n’accède pas uniquement par la débauche mais aussi par l’angoisse et le rire, le tragique et la poésie – par ce qu’il appelle « l’impossible ».

Sa vie se confond avec la recherche d'une vérité qui serait le dépassement de toute vérité. De 1925 jusqu'à sa mort, il connaît tous les mouvements intellectuels, littéraires et philosophiques de son temps. Son oeuvre fait voler en éclat les divisions traditionnelles entre philosophie, poésie, roman, méditation religieuse, et comporte des essais, des poèmes et des romans.

« Un soir de demi brume à Londres, un voyou qui ressemblait à notre amour vint à ma rencontre… »
Ce texte de Guillaume Apollinaire aurait pu être le point de départ des deux romans. S’il fallait une illustration pour ces deux textes, on aurait pu convoquer Ensor, ou Otto Dix ou   bien encore Egon Schiele. Et puis quelques personnages sortis tout droit de Toulouse Lautrec nous emmèneraient dans leur errance vers quelque nuit enfumée et glauque de Pigalle ou du Barrio Chino. Nous y croiserions Marlène Dietrich dans l’Ange bleu ou Madame Edwarda.  Au détour d’une rue sombre et sordide se faufileraient les masques et Dominos vénitiens de Longhi ou de Canaletto.
Comme dans un film muet, expressionniste, en noir et blanc, avec les légendes au bas de l’écran, le silence des bouches qui bougent, des yeux exorbités scrutant le bleu du ciel. Pourquoi pas le Chien Andalou, on y entendrait en sourdine les Chants des insurgés catalans et les premiers pas cadencés des Hitlerjugend. Quelques notes d’un piano-bar londonien nous parviendraient et le Faust ou le Nosferatu de Murnau ne seraient pas loin…
Le génie de Bataille, c’est aussi de pouvoir confronter l’Extase de Sainte Thérèse d’Avila aux 120 jours de Gomorrhe de Pasolini.
Nombreux sont ceux qui parlent de Bataille sans l’avoir entendu.
Il vient à vous… « Si tu as peur de tout, lis ce livre, mais d’abord, écoute-moi : si tu ris, c’est que tu as peur. » nous dit-il.
Osez l’expérience que musicien et lecteur vous proposent.
Michel Genniaux
(Entre "mysticisme" et  "road movie", entre folie et absolu", très proche du "Rock" en somme.... Vincent Dubus)


Tournée dans le Cantal  "Festival par monts et par Mots"
Vendredi 6 mars : Michel Genniaux et Vincent Dubus à Valuejols, salle du presbytère à 20 h 30 
Samedi 7 mars : Michel Genniaux et Vincent Dubus à Riom-ès-Montagnes, médiathèque
municipale à 17 h 
Jeudi 12 mars : Michel Genniaux et Vincent Dubus à Chaudes-Aigues, café Costeroste à 18h30.
Vendredi 13 mars : Michel Genniaux et Vincent Dubus à Vic-sur-Cère, presbytère à 20h.
Dimanche 15 mars : Michel Genniaux et Vincent Dubus à Saint-Martin-Valmeroux, médiathèque
municipale à 15h30.
Vendredi 20 mars : Michel Genniaux et Vincent Dubus à Saint-Mamet, médiathèque municipale à
20h30.
Samedi 21 mars : Michel Genniaux et Vincent Dubus à Champs-sur-Tarentaine, Auberge de
l’eau verte de Marchal à 18h.

Contact
Conseil général du Cantal
Médiathèque départementale
tél : 04 71 63 52 94